Des soldats israéliens arrêtent un garçon de 13 ans, lui bandent les yeux et l’emmenent dans les rues d’Hébron

Le temps: 23 Novembre 2019, à 11h30. Lieu: la ville d’Hébron occupée

Une unité d’élite de l’armée israélienne a mené une opération militaire qualitative dans la ville de Hébron. C’est alors que les soldats israéliens ont arrêté l’enfant Abdul Raziq Idris 13 ans dans le quartier de Jabal Jalis, un résident du quartier, et puis ils lui ont bandé les yeux et l’ont emmené à la colonie de Kiryat Arba.

En détail, les soldats ont amené l’enfant dans la jeep militaire, et ils lui ont bandé les yeux et ont commencé à se promener avec lui dans toute la ville. Les soldats ont ensuite emmené l’enfant dans une caserne militaire située à l’intérieur de la colonie de Kiryat Arba.

Ce n’est pas un fait exceptionnel, mais une partie de la routine de la violence contre les habitants d’Hébron, qui est maintenant connue de tous. Cette routine s’accompagne de violences quotidiennes de la part de l’armée et des colons israéliens, notamment des agressions physiques, des menaces, des insultes et des humiliations.Derrière des prétextes de sécurité pour justifier cette routine ainsi que le régime d’apartheid qu’elle applique dans la ville.

Check Also

Des photos et un vidéo – « Les Arabes sont ennemis » … des slogans racistes de gangs de colons israéliens  à Jérusalem occupée

Le gang des colons, se faisant appeler « le prix à payer », à l’aube du lundi …