Folie du racisme: Netanyahu demande au maire de Haïfa d’annuler la nomination d’un Arabe comme député

Le racisme de l’extrême droite dans l’État d’occupation continue d’être dirigé par le Premier ministre de l’occupation Netanyahu et le Parti du Likoud. Au point de lancer une campagne contre la passation d’un citoyen arabe élu démocratiquement sur le site du maire suppléant de Haïfa. Selon le journal  Haaretz a rejeté le maire de Haïfa, Ayanat Kagesh Rotem,   Demande de le Premier ministre Benjamin Netanyahu, pour empêcher la nomination du chef du front dans la municipalité Raja Za’tara, en tant que son adjoint. Lors d’une conversation téléphonique avec Kalish Rotem, Netanyahu a affirmé que Raja Za’tara soutenait des organisations terroristes.

Netanyahu a déclaré lors de la réunion du gouvernement d’occupation, dimanche 9 décembre 2018: « Dans la matinée précédant la réunion, j’ai cherché le maire de Haïfa, M. Kalish, l’abolition de la nomination d’un maire suppléant. « J’espère que elle allez y répondre, j’en suis convaincu ».

Za’tara a déclaré à Haaretz qu’il avait l’intention de travailler pour les habitants de la ville et a souligné qu’il était membre d’un parti inscrit sur sa bannière de paix et de fraternité. « J’ai été élu dans le cadre d’élections démocratiques au conseil municipal de Haïfa, conformément à la loi, et je représenterai les habitants de la ville d’origine arabe et juive », a-t-il déclaré, ajoutant: « Je ne suis pas membre du Hamas ni du Hezbollah, Mais dans le Parti communiste et le Front, qui appelle à la paix, à l’égalité et à la fraternité entre les peuples ».

Le député Yosef Jabarin (la liste commune) a déclaré en réponse aux remarques du Premier ministre: « L’intervention méprisable de Netanyahu contre Raja Za’tara s’inscrit dans une campagne raciste extrême-droite qui nous rappelle l’incitation aux ténèbres contre les minorités en Europe ».

Le journal « Israel Hume » dans l’incitation contre Raja et attaque le maire, le rédacteur en chef du journal Amnon Lard a qualifié sa coalition d’antisioniste. Le journal écrit dans un rapport séparé que le mouvement de droite « Im Tirtsu », qui mène la lutte contre la nomination du représentant Maire adjoint de Haïfa, a déclaré qu’environ 20 000 lettres avaient été envoyées à Kalish Rotem lui demandant d’annuler la nomination de Raja.

D’autre part, la « Jeunesse du Likoud à Haïfa » et d’autres pages fascistes ont publié des images du Raja incité à prendre position contre ses positions.

Check Also

 Les bulldozers israéliens ont détruit 27 dunums pour les Palestiniens à l’est du gouvernorat de Qalqilya en Cisjordanie

Dimanche 8 décembre 2019 Les bulldozers des forces d’occupation israéliennes ont démoli la zone de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *