Un photo un soldat israélien a brisé le crâne d’une Palestinienne qui a tenté de protéger son enfant de 14 ans contre l’arrestation

Un rapport publié par le journal hébreu Ha’aretz, mardi 24 décembre 2019, selon lequel un soldat israélien de l’unité des « gardes-frontières » a brisé le crâne de Mme Rina Derbas après avoir pris d’assaut la ville d’Al-Issawiya dans le but d’arrêter son enfant de 14 ans.

Derbas (36 ans) a déclaré que l’accident s’est produit il y a un mois et demi, alors qu’elle tentait de protéger son enfant de l’arrestation après avoir pris d’assaut sa maison et de le débarrasser des mains des soldats, lorsque quelqu’un l’a frappée au visage et à la tête avec une bout du pistolet.

Mme Derbas a ensuite été transférée à l’hôpital Hadassah Ein Karem. Des tests ont révélé une fracture du crâne et des os du nez, et elle a subi une opération compliquée pour implanter du platine et a subi une rhinoplastie.

Le journal hébreu souligne que, bien que Rina et son mari aient déposé une plainte auprès de la police d’occupation, les enquêteurs ont tenté de la persuader qu’elle avait été frappée par une pierre d’un Palestinien qui se trouvait sur les lieux, et à d’autres occasions, ils ont essayé de la persuader qu’elle avait eu tort lorsque le soldat a levé l’arme pour faire face à une pierre lancée sur lui.

Check Also

Incitation et racisme dans les médias israéliens

Un article du journal israélien Yisrael Hume, rapporté dans le journal « Eyal Zessar » sur le …