Netanyahu et les dirigeants des colons ont convenu de ne pas créer un État palestinien

Le chef du conseil d’établissement de « Yesha » David Al Hayani, a pris la parole lors d’une session du parti « Yemena », déclarant:

« Nous avons montré à « Yemina » une carte des Américains décrivant l’établissement d’un État terroriste palestinien sur 70% des terres de Cisjordanie, et nous avons dit que nous n’étions pas prêts pour cela. Étant donné que le prix de l’imposition de la souveraineté israélienne est la création d’un État palestinien terroriste et l’évacuation des colonies, nous ne voulons pas de ce plan ». (Source: la Chaîne 7 israélienne – 1er juin 2020).

Benjamin Netanyahu avait déclaré lors d’une réunion avec les dirigeants des colons, tenue le mardi 2 juin 2020, au cours de laquelle les plans de mise en œuvre de la souveraineté israélienne sur certaines parties de la Cisjordanie ont été discutés: « Israël a une opportunité historique d’appliquer sa souveraineté sur certaines parties de la Judée-Samarie ». (Source: la Chaîne 7 israélienne – 2er juin 2020).

Netanyahu et le président de la Knesset Yariv Levin ont appelé les dirigeants des colons à accepter le plan de mise en œuvre de la souveraineté israélienne historique.

À leur tour, les dirigeants des conseils régionaux ont appelé le Premier ministre israélien Netanyahu à ne pas s’engager à soutenir la création d’un État palestinien.

L’un des dirigeants des colons « Yisrael Gantz »  a déclaré: « Nous sommes à un moment historique, que la création d’un État palestinien ne constitue pas une menace pour des dizaines de milliers de résidents des colonies, mais aussi pour l’ensemble de l’État d’Israël ».  (Source: la Chaîne 7 israélienne – 2er juin 2020).

Check Also

Système judiciaire déformé: la Cour suprême israélienne rejette le procès d’un colonel israélien qui a exécuté un garçon palestinien

La soi-disant Cour suprême israélienne a rejeté une action en justice pour juger un colonel …