Plus de 100 violations contre la mosquée Al-Aqsa et la mosquée Ibrahimi en mars

Un rapport publié par le ministère palestinien des Awqaf et des Affaires religieuses, publié le lundi 8/04/2019, a enregistré plus de 100 violations de la mosquée Al-Aqsa et de la mosquée Haram al-Ibrahimi en mars 2019, 56 violations contre la mosquée d’Al-Aqsa et 53 des violations contre la mosquée de Brahimi.

 Les violations israéliennes comprenaient:

  • Le retrait et la prévention de nombreuses personnalités religieuses et nationales de la mosquée Al-Aqsa.
  • Les appels racistes contre les Arabes et les musulmans pour expulser le Waqf islamique de la mosquée Al-Aqsa et déclarer la « souveraineté israélienne » sur la mosquée Al-Aqsa.
  • La condition posée par l’Union extrémiste des organisations du temple pour intégrer tout membre ou bloc de ces groupes dans toute future coalition gouvernementale après les élections à la Knesset constitue le prochain engagement du gouvernement israélien d’imposer une prière publique à la mosquée Al-Aqsa.
  • De nombreuses intrusions de la police israélienne dans la mosquée de Bab al-Rahma, et mesurer la superficie de la mosquée, et la fermeture des portes de la mosquée Al-Aqsa, Et la prise d’assaut de la mosquée du côté de la porte de Mugrabi.
  • Les raids et l’assaut de la mosquée Dôme du al-Sakhrh, et l’assaut de la tête des gardes du maximum, et un certain nombre de travailleurs.
  • Les soi-disant « Elad » et « Autorité des antiquités israéliennes » ont creusé un fossé sous les murs de la vieille ville.
  • Dans la mosquée Ibrahimi, l’occupation a empêché l’appel à la prière 53 fois et a poursuivi le siège, les barrages routiers et les recherches.
  • Les colons ont appliqué un adhésif sur la porte de la mosquée Sheikh Makki à Jérusalem.

Check Also

114 violations israéliennes contre des journalistes palestiniens au premier semestre 2020

Les violations de l’occupation israélienne contre les journalistes palestiniens se poursuivent de manière significative, avec …