Autre violation: des soldats israéliens ont tiré deux fois sur l’enfant, Oussama, quand il a été menotté  et les yeux bandés

Le jeudi 18 avril 2019, des soldats israéliens ont tiré deux fois sur Oussama Ali al-Badin (16 ans), quand il a été menotté  et les yeux bandés, dans le village de Taqu’a, dans le gouvernorat de Bethléem. La première fusillade a eu lieu parce qu’il avait essayé de rester à l’écart des épines que les soldats avaient placées après son arrestation et ses restrictions, Et le second aurait tenté de s’échapper alors qu’il était ligoté et avait les yeux bandés. Le garçon a été blessé aux cuisses et a subi deux opérations. Il est actuellement soigné dans un hôpital de Bethléem, son état de santé est stable.

Check Also

400 rabbins israéliens mettent en garde contre l’accord « dangereux » du siècle et demandent l’annexion de toute la Cisjordanie

« Israel National News » publié en anglais le jeudi 28 mai 2020, a révélé que « 400 …