بؤر استيطانية

Le gouvernement israélien de droite finance les avant-postes de colonies établis par des colons terroristes qui sont soumis aux sanctions américaines et britanniques

Le ministère israélien de l’Agriculture finance des avant-postes de colonies aléatoires installés sous forme de fermes en Cisjordanie occupée.

Le journal Haaretz a rapporté jeudi 13 juin 2024 que les avant-postes de colonies, financés par le ministère de l’Agriculture, ont été établis par des colons qui ont mené des attaques terroristes contre les Palestiniens, dont Neria Ben Bazi, à qui le ministère a transféré une somme d’argent. de 12 000 shekels, et les États-Unis lui ont imposé des sanctions en mars.

Le journal ajoute que le ministère de l’Agriculture, dirigé par le ministre Avi Dichter du parti Likoud dirigé par le Premier ministre Netanyahu, a décidé d’allouer des fonds à deux avant-postes d’implantation aléatoire établis par les colons Zvi Bar-Yosef et Moshe Sharvit, qui ont également été soumis aux sanctions américaines en mars, suite à leur participation à des attaques terroristes contre des Palestiniens.

En 2022, le ministère de l’Agriculture a approuvé un financement pour le colon (Zvi Bar Yosef) d’un montant de 52 000 shekels, et de 6 000 shekels pour le colon (Moshe Sharvit) l’année dernière. La Grande-Bretagne a imposé des sanctions à ces deux terroristes en février dernier.
Il ressort des données du mouvement « La paix maintenant » qu’au cours des six dernières années, le ministère de l’Agriculture a transféré un montant de 1,66 million de shekels vers des avant-postes d’implantation aléatoires en Cisjordanie, en plus des décisions de transfert d’environ 1,5 million de shekels qui n’ont pas encore été payés.

Le ministère israélien de l’Agriculture verse à ces colons terroristes 1 000 shekels par vache, dans un troupeau de pas moins de 50 vaches. Le ministère finance 55 shekels pour un agneau ou une chèvre dans un troupeau d’au moins 100 agneaux ou chèvres.

En plus de financer ces avant-postes de colonies, l’État occupant a accordé une superficie de plus de 8 500 dunums à six avant-postes de colonies aléatoires « à des fins de pâturage et d’agriculture », notant que ces avant-postes de colonies sont illégaux en vertu de la loi israélienne. Le ministère de l’Agriculture soutient également les associations d’installation qui fournissent des volontaires pour travailler dans les avant-postes d’installation. Ces associations sont Hashomer Yosh, Kedma et le Collège militaire préparatoire de la colonie de Beit Yatir, au sud du mont Hébron.

Des sources du mouvement « La paix maintenant » déclarent : « La violence des colons n’est pas une erreur, mais plutôt un avantage. Les dizaines d’avant-postes agricoles qui conduisent au vol de centaines de milliers de dounams appartenant aux Palestiniens en Cisjordanie ne sont pas un avantage. phénomène marginal pratiqué par (l’organisation terroriste) les Hilltop Youth, mais plutôt partie d’un système planifié et financé soutenu par des agences gouvernementales officielles.

Neria Ben Bazi et un groupe de colons se sont emparés des terres du village palestinien de Wadi Al-Sik, ont harcelé ses habitants et les ont chassés de leurs terres en octobre dernier. Le même mois, ces colons, soutenus par des soldats israéliens, ont attaqué des propriétaires fonciers de la région ainsi que des militants pacifistes israéliens.

En juillet dernier, les colons de l’avant-poste établi par le colon terroriste (Zvi Bar Yosef) ont mené des attaques terroristes contre des Palestiniens dans les villages de Jibiyeh et Kobar. Les autorités d’occupation ont mené une enquête auprès de Bar Youssef, puis ont classé le dossier contre lui.

Les colons dirigés par Moshe Sharvit ont attaqué le village d’Ain Shibli dans la vallée du Jourdain en octobre, et les habitants du village palestinien ont fui leurs maisons en raison du terrorisme des colons contre eux à la suite de la guerre actuelle contre Gaza.

Check Also

L’occupation démolit une maison palestinienne à Masafer Yatta, au sud d’Hébron

Hébron 13/06/2024 – Un nouveau crime commis par l’occupation visant à expulser les Palestiniens de …